Au Déclic Anti Clope, on vous dit souvent qu’il vaut mieux se faire aider pour arrêter de fumer. Et quand on parle d’aide, on parle souvent de méthodes : les substituts nicotiniques, la cigarette électronique, l’hypnose, l’acupuncture, le magnétisme, etc. Mais le conseil qu’on ne vous a pas encore donné et qu’on gardait au chaud pour vous, l’astuce pour mettre toutes les chances de son côté, c’est d’arrêter de fumer à deux !

 

Quels avantages à arrêter de fumer à deux ?

Quand on arrête de fumer, on se sent souvent un peu seul au monde. C’est normal, la cigarette était notre doudou, celle qui nous motivait, nous occupait, nous consolait, nous déstressait … Bref, elle faisait beaucoup pour nous. Et maintenant, il faut qu’on se débrouille seul, que l’on apprenne à vivre sans elle. C’est un peu comme une rupture en fait !

La personne avec qui vous arrêterez vivra la même chose que vous. Vous pourrez donc partager avec elle ce que vous ressentez. Elle sera même heureuse de pouvoir parler de tout ça elle aussi.

Votre coéquipier sera aussi très utile pour vous changer les idées. À deux, vous aurez beaucoup moins l’occasion de broyer du noir ! Bon ça implique de ne pas choisir un ami dépressif 😉

D’ailleurs …

 

Arrêter de fumer à deux, OK. Mais avec qui ?

C’est là que ça se corse … Évidemment il ne faut pas choisir n’importe qui !

Voilà, selon nous, les 2 conditions requises :

  1. une personne prête à vous soutenir dans tous les moments. Il faudra qu’elle vous félicite quand vous passerez des caps, qu’elle vous remotive quand vous serez sur le point de craquer mais aussi qu’elle vous supporte quand vous serez à cran …
  2. un(e) ami(e) aussi motivé(e) que vous pour arrêter de fumer. Parce que si cette personne craque au bout de 3 jours, elle ne vous sera plus d’une grande aide …

 

 

Alors scannez votre entourage : vos amis, votre conjoint(e), vos collègues de bureau, votre beau voisin … Qui pourrait accepter de tenter l’aventure avec vous ?