Quand on arrête de fumer, on doit faire face à différents symptômes, plus ou moins sympathiques, qui (heureusement) ne sont pas une fatalité. Et oui. Il existe des moyens naturels pour passer ce cap sans encombre. Alors, vous voulez arrêter de fumer avec les plantes ? Suivez le guide et surtout demandez l’avis de votre pharmacien avant toute prise.

 

Symptôme N°1 – Le manque

La plante qu’il vous faut : Le Kudzu

kudzu

 

Quand vous arrêterez de fumer, votre cerveau va souvent venir à la charge et réclamer sa dose. Pour contrer ça, il existe une plante magique : le Kudzu. C’est une plante utilisée depuis des milliers d’années en médecine chinoise pour traiter … l’addiction. Non mais eh ! Pourquoi personne ne nous en a parlé avant ?! Allez, l’essentiel, c’est de la connaître maintenant 🙂

En fait, le Kudzu est génial parce qu’il agit sur notre cerveau de la même façon que notre cigarette : il booste la production de dopamine. Moralité, on ne ressent plus le besoin d’allumer une cigarette car on a déjà notre dose de “bonheur”. Encore mieux : on a tous les effets “positifs” de notre clope, sans clope : on est plus concentré, moins irritable, plus détendu. Incroyable ! Et pour finir, l’ultime bonne nouvelle : on ne deviendra jamais accro au Kudzu. Mais qu’est-ce qu’on attend ?!

Posologie : Minimum 2 gélules par jour et maxi 2 matin, midi et soir.

 

Symptôme N°2 – L’anxiété et l’insomnie

La plante qu’il vous faut : La Verveine

verveine

 

Alors oui ça fait un peu conseil de grand-mère mais la Verveine, cette bonne vieille Verveine, est LA plante “destress” par excellence ! Elle a des principes actifs relaxants qui agissent directement sur le système nerveux et des principes actifs légèrement sédatifs pour vous aider à mieux dormir. Et on vous le garantit : après le symptôme de manque, vous aurez besoin de vous calmer les nerfs 😉

Posologie : 1 gélule par jour au moment des repas

 

Symptôme N°3 – La déprime

La plante qu’il vous faut : La Valériane

cc by-nc-nd Bruno Monginoux www.photo-paysage.com & www.landscape-photo.net

 

Bon là, on va commencer à vous faire peur : manque, stress et maintenant déprime ?! Ben oui, ben oui … La cigarette, comme on vous le disait avec le Kudzu, booste la dopamine dans votre cerveau. Donc avec le départ de la clope peut arriver la tristitude … Mais on a une plante pour ça ! Oui oui : la Valériane. Et bonne nouvelle, elle a aussi une action sur le stress et le sommeil. Ouf.

Posologie : 1 gélule tous les soirs pendant 4 à 6 semaines

 

Symptôme N°4 – Les fringales et la prise de poids

La plante qu’il vous faut : Le Gymnema

gymnema-sylvestre2

 

Le fait de se jeter sur la nourriture quand on arrête de fumer est dû au besoin de compenser, à la déprime et surtout au fait que notre corps réclame sa dose de sucre. Étonnant ? Pas tant que ça : il y a du sucre dans vos cigarettes et il a été ajouté pour adoucir le goût de la fumée …  Heureusement il existe une plante qui coupe les envies de sucre, c’est le Gymnema. Et attention, encore mieux, cette plante supprime la perception du sucre, donc le plaisir. De là à vous garantir que vous ne prendrez pas 1 gramme, il n’y a qu’1 pas mais on ne s’avancera pas. Les études ne disent pas si cette plante coupe les envies de vin rouge et de fromage 🙂

Posologie : 2 gélules par jour midi et soir

Attention : ne pas prendre de Gymnema si vous êtes diabétique ou si vous devez vous faire opérer prochainement.

 

Symptôme N°5 – La toux

La plante qu’il vous faut : L’Hysope

hysope

 

“Waouh, allez, vas-y, maintenant je vais cracher !”. Bé … oui. Mais on vous rassure, vous crachiez déjà avant d’arrêter de fumer 😉 En fait on vous explique : après l’arrêt de la cigarette, vos poumons vont se mettre en mode autowash et faire un grand ménage de printemps. Plutôt une bonne nouvelle. Et une fois ce ménage terminé, votre toux va disparaître. Vous allez voir comme c’est bon de ne pas avoir à se racler la gorge 50 fois par jour …

Ce qu’on vous propose, nous, c’est d’accélérer cette détox et d’en finir rapidement ! L’Hysope, puisque c’est elle notre plante miracle, va vous aider à expectorer tout en apaisant votre gorge. Vous voyez, ça va bien se passer …

Posologie : en tisane – 1 cuillerée à café à verser dans une grande tasse d’eau bouillante et à laisser infuser durant dix minutes. Boire 2 ou 3 trois tasses par jour, pendant une semaine.

Attention : l’Hysope a beaucoup d’effets indésirables et a notamment une action abortive : pas de blague les futures mamans. Elle est également à proscrire chez les personnes souffrant d’épilepsie.

 

Ne décidez jamais seul de votre ordonnance et de la posologie, demandez conseil à un phytothérapeute, à votre médecin ou à votre pharmacien.