“On a décelé dans un produit de grande consommation des traces d’acide cyanhydrique, de mercure, d’acétone et d’ammoniac”. À votre avis, lequel est-ce ? C’est la question que l’INPES et l’Assurance Maladie ont posé à des passants parisiens en 2002. Leurs réponses et réactions ont été filmées et ont été regroupées pour créer la campagne Révélation.

Quand la prévention tabagique est faite par les fumeurs, à leur insu, c’est encore plus efficace !

 

Des réponses évidentes

– “Ça ne peut être que du poison”

– “Ça ne peut pas être dans un produit de consommation courante !”

– “C’est un détergent”

– “Le mercure, c’est mortel, surtout si on l’ingère”

Bref … ces composés sont tous ultra toxiques, vous le savez, nous le savons tous.

 

La campagne révélation : un choc

Lorsque l’on apprend aux fumeurs que le produit en question est la cigarette, ils en restent tous bouche bée ! Et il est là le problème.

Si vous aviez tous conscience de ce qu’il y a dans votre cigarette, vous seriez beaucoup plus nombreux à arrêter de fumer ou au moins à tenter l’arrêt !

 

4.800 produits chimiques

Dites-vous en plus que cette campagne ne révèle l’existence que de 4 produits toxiques. Alors qu’en réalité il y en 4.800 …

Pour plus d’infos, relisez notre article Produits chimiques et cigarette : qui sont les vrais méchants.