Maladies cardiovasculaires, AVC, hypertension, infarctus du myocarde … Mais c’est quoi tout ça là ? Pourquoi est-ce que le Déclic Anti Clope vient nous parler de cholestérol et des problèmes qu’on pourrait avoir à manger trop sucré, trop gras, trop salé ?! Ils se développent et lancent le Déclic Anti Gras ou quoi ?!

Eh … non !
Le Déclic Anti Clope reste concentré sur la cigarette. Et croyez-nous, on est encore loin d’avoir fait le tour du sujet 🙂

 

Aujourd’hui on a décidé de faire un petit point sur les maladies cardiovasculaires parce que figurez-vous qu’elles sont une conséquence directe du fait de fumer … On estime que 20.000 fumeurs en meurent chaque année (pour info les accidents de la route, en 2015, c’était 3.461 décès). Et malheureusement, ce chiffre n’est sûrement pas exact puisque la cigarette, si elle est couplée à d’autres comportements / problèmes de santé, ne sera pas tenue pour responsable principale des infarctus, AVC, thrombose & co. Ce que l’on peut juste affirmer pour le moment, c’est qu’elle favorise grandement ces maladies et qu’elles seraient peut-être en réalité la 1e conséquence de la cigarette, avant les cancers.

 

Alors on s’est dit que ça valait le coup de se pencher sur le sujet …

 

Qu’est-ce qui est à l’origine des maladies cardiovasculaires ?

 

La 1e chose à savoir c’est que la fumée de cigarette a une action directe sur la pression artérielle : elle va augmenter. Conséquence : ça va taper plus fort sur les parois de nos vaisseaux sanguins. Pour qu’elles ne pètent pas, notre corps va faire en sorte qu’elles s’épaississent. Le problème c’est qu’elles ne vont pas s’épaissir vers l’extérieur mais vers l’intérieur. Les vaisseaux vont donc être plus solides (ouf) mais ils seront plus étroits (aie). Le sang (et donc l’oxygène et les déchets qu’il transporte) va moins bien circuler.

2e chose à savoir : fumer favorise la création de plaques d’athéromes (mélange de sang et de gras) qui vont se déposer sur les parois des vaisseaux. Déjà qu’il n’y avait plus beaucoup de place …

Et la 3e chose, c’est que le monoxyde de carbone dans la fumée de votre cigarette va prendre la place de l’oxygène dans les globules rouges. Conclusion : votre corps va manquer d’air et, en réponse, va produire plus de sang pour avoir sa dose d’oxygène. Or dans le sang il y a des globules et des plaquettes … Ça n’est donc pas pas tout liquide.

Vous voyez ou on veut en venir ? Oui … ça va sérieusement boucher.

 

OK, et concrètement ça fait quoi ?

 

En résumé donc, qui dit cigarette dit dépôts qui se créent et s’agglutinent dans les vaisseaux sanguins. Vaisseaux sanguins qui sont plus étroits qu’à la normale.

  • Si ces dépôts se détachent et vont vers les poumons, c’est l’embolie pulmonaire
  • S’ils bouchent partiellement une artère qui va au cœur, c’est l’angine de poitrine.
  • S’ils la bouchent complètement, c’est la crise cardiaque (l’infarctus du myocarde). Pour info, au-dessus de 20 cigarettes fumées quotidiennement le risque est multiplié par 5
  • Si ces dépôts bouchent des artères qui irriguent les membres inférieurs alors c’est l’artérite des membres inférieurs (avec à terme un risque de gangrène).
  • Si ces dépôts bouchent un vaisseau qui va ou qui est dans le cerveau c’est l’AVC.

 

L’info importante c’est que le risque de développer des maladies cardiovasculaires n’est pas lié à sa consommation de cigarettes. Les risques existent même à très faible consommation. C’est le cas notamment des AVC. Et malheureusement il semblerait que les femmes soient plus à risque que les hommes les concernant.

 

Et mes bonnes nouvelles ?!

 

Elles sont là, comme toujours 🙂

  1. La pression artérielle et le rythme cardiaque redeviennent normaux 20mn après l’arrêt de la cigarette
  2. Le risque de faire un infarctus du myocarde diminue de 50% à l’arrêt de la cigarette et redevient équivalent à celui d’un non-fumeur 5 ans plus tard
  3. Le risque de faire un AVC redevient “normal”, 6 mois après l’arrêt

 

Allez, on respire et on écrase sa clope !


Pour plus d’infos sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé.