En juin 2015, un événement historique mondial a eu lieu au Canada et il marque un tournant dans la lutte contre le tabagisme. L’industrie du tabac a été reconnue coupable d’enfreinte du droit à la vie.

 

Respecter le droit à la vie

En 1998, des Québecois, malades à cause de la cigarette, ont intenté une action en justice collective contre les trois multinationales : Rothmans Benson & Hedge, Imperial Tobacco et JTI Mc Donald et ils ont gagné le procès.

Les 3 industriels ont été reconnus coupables d’enfreinte au droit à la vie et devront payer 11 milliards d’euros de dommages et intérêts aux malades.

Ils ont également été sommés de :

  • respecter leur obligation de ne pas causer de préjudice à d’autres
  • communiquer à leurs clients les risques de leurs produits

 

Évidemment ils ont fait appel … Mais malgré tout, cette décision fait du bien.

 

Bien mais peut mieux faire ?

Ces malades seront indemnisés et il faut s’en féliciter mais qu’en est-il des autres ? Qu’en est-il des adolescents qui sont encore et toujours la cible privilégiée de l’industrie du tabac ?

Reconnaître que les multinationales du tabac enfreignent le droit à la vie et leur rappeler leurs obligations, c’est bien.

Mais est-ce suffisant ?