Après 7 ans sans cigarette, c’est vrai, il m’arrive encore d’avoir envie de fumer … Mais c’est très rare. Je vous explique !

 

“Tiens une petite clope !”

C’est ce que j’appelle une envie de fumer “pop-up”.

Ces messages polluaient littéralement mon cerveau quand je fumais et au début de mon arrêt. Ils arrivaient n’importe quand, tout simplement parce qu’avant, je fumais n’importe quand ! Il suffisait que mon cerveau me demande une cigarette pour que je la lui donne …

Quand j’ai arrêté de fumer, mon cerveau a continué à m’envoyer ces petits pop-up. Souvent. Je me rappelais alors que j’avais arrêté de fumer et je passais à autre chose. Soyons clairs : je me forçais à passer à autre chose. J’avais pris une décision. J’avais décidé de tenir bon.

Durée de l’envie : 5 secondes.
Fréquence de l’envie : beaucoup de fois par jour !

 

Des envies qui se sont estompées avec le temps

Très rapidement, vraiment très rapidement, ces pop-up se sont espacés et l’envie de fumer est devenue plus rare.

Aujourd’hui lorsque je vois quelqu’un fumer en soirée, cela éveille en moi une envie fugace qui passe d’un coup comme un éclair, un flash.

Durée de l’envie : 2 secondes.
Fréquence de l’envie : une poignée de fois par an pas plus …

 

Et de plus en plus douces

Si je devais expliquer ce que je ressens pendant ces envies aujourd’hui, je dirais que c’est un peu comme passer devant la vitrine d’une boulangerie et saliver devant un mille-feuilles.

On sait qu’on n’en a pas besoin et que ça va faire mal à notre jean. Alors on continue sa route !


Vous aussi racontez-nous votre histoire ! Rendez-vous ici et dîtes-nous tout 🙂 Nous vous publierons dans « Témoignages »