Beaucoup de fumeurs (et notamment les jeunes) se laissent tenter par la chicha. Il faut dire qu’elle est attirante ! Les parfums sont originaux et sucrés, la façon de fumer est différente : c’est tout un rituel, elle est conviviale … Bref tout pour plaire. Mais ne vous y méprenez pas ! Fumer la chicha c’est tout aussi dangereux que la cigarette : voire plus. On vous explique.

 

Le rôle faussement filtrant de l’eau

Oui l’eau est filtrante. Mais elle ne retient pas l’intégralité des produits toxiques : la moitié tout au plus.

D’autre part, l’eau filtre les grosses particules. Les plus petites se retrouvent donc dans votre bouche et dans vos bronches et vont loin loin loin … parce qu’elles sont toutes petites justement.

Enfin l’eau refroidit la fumée. Ce qui fait que vous pouvez inhaler plus fort et plus longtemps.

Inhalation profonde et particules fines : aie aie aie. C’est tout ce qu’il ne faut pas.

 

Le tabac de la chicha est moins dangereux que celui de la cigarette

Non. Certes le tabac à chicha est généralement coupé à de la mélasse et à des arômes de fruits, ce qui peut faire penser qu’il contient moins de produits chimiques toxiques. Mais ce qui est dangereux dans la cigarette et dans tous les produits que l’on fume, c’est avant tout les produits de la combustion.

À partir du moment où vous faites bruler quelque chose, les particules qui se retrouveront dans la fumée seront quasiment systématiquement toxiques. Le sucre par exemple. Bon avec modération, il est toxique quand il est brûlé.

 

Décryptons la composition de la fumée de chicha

Les composants principaux de la fumée de la chicha sont :

 

1. Le monoxyde de carbone :

Toute combustion génère du monoxyde de carbone. Le CO est très dangereux pour la santé et il est la cause de nombreuses maladies cardio-vasculaires : arrêt cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc. Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre article : Bon c’est quoi là les maladies cardio vasculaires ?

Dans la fumée de chicha, les quantités de CO sont très importantes : 7 fois plus que dans la fumée de la cigarette.

 

2. Les goudrons :

Toute matière qui entre en combustion crée des goudrons qui vont aller tapisser les parties internes de votre corps et causer des cancers (notamment du poumon).

 

3. L’aluminium et le charbon :

Le tabac est placé dans un petit réceptacle sur lequel on place une feuille percée d’aluminium puis un morceau de charbon.

On brûle le charbon, qui brûle l’aluminium, qui brûle le tabac. Mais où vont toutes ces petites particules à la fin ? On vous laisse deviner …

Notez au passage que tous les charbons ne se valent pas. Les charbons auto-incandescents pour chicha, ceux qui s’allument très facilement, sont encore plus toxiques que les autres car renforcés en agents chimiques.

 

Quelle différence entre cigarette et chicha ?

Vous l’aurez compris, la chicha est plus dangereuse que la cigarette.

On estime qu’une cinquantaine de bouffées de chicha sont équivalentes à deux paquets de cigarettes. Cinquante bouffées ça peut paraître beaucoup … mais fumer la chicha prend du temps et les cinquante bouffées sont facilement inhalées.

 

La chicha : un plaisir à bannir définitivement pour réussir son arrêt du tabac

Si vous avez l’intention d’arrêter de fumer alors ne vous laissez pas tenter par une chicha occasionnelle.

Nous ne sommes pas tous égaux devant notre addiction et certaines personnes sont plus à risques que d’autres. Donc dans le doute, nous vous recommandons de vous déshabituer de ce plaisir plutôt que de jouer avec le feu.

Mais regardons quand même si vous êtes plus à risque que les autres :

 

1. Vous êtes dépendant(e) physiquement à la cigarette

Faites le test de Fagerström pour le savoir.

Si c’est votre cas, alors votre cerveau porte une quantité importante de récepteurs nicotiniques (plus que chez les non-fumeurs ou ceux qui ne sont pas dépendants physiquement). Lorsque vous arrêterez de fumer, ces récepteurs se fermeront petit à petit et rentreront en veille. Mais attention, une seule dose de nicotine les ré-ouvrira tous. Et il faudra alors tout recommencer depuis le début.

 

2. Vous fumez pour vous détendre ou vous faire plaisir

Faites le point sur votre situation : Quel est votre profil de fumeur ? Faites le test pour le savoir.

Si vous êtes concerné(e), alors la cigarette conviviale, entre amis, autour d’un verre, après un bon dîner (et donc la chicha !) sera un piège à éviter.

Il faudra être vigilant(e) et ne pas accepter (tout du moins au début de votre arrêt du tabac) d’aller dans un bar à chicha ou d’aller chez des amis qui fument un narguilé.

 

Un film pour résumer tout ça

L’association américaine “Truth” dont nous vous avons déjà parlé dans notre article “The Truth”, pour une génération sans tabac a réalisé un très court film, très clair et comme toujours saisissant que nous avons sous-titré pour que vous n’en perdiez pas une miette !