Pour arrêter de fumer pour de bon, votre état d’esprit sera déterminant : il faudra vous efforcer de tout voir du côté positif. Vous concentrer sur le verre à moitié plein. Au début ce ne sera peut-être pas évident mais à force d’entrainement, ça deviendra quelque chose de naturel. OK super. Mais si la positive attitude ne se commande pas, comment la cultiver ?

 

Comment cultiver sa positive attitude ?

On entend de plus en plus parler de bienveillance et d’optimisme. Ça fait du bien oui … mais pour autant le combat est loin d’être gagné.

En effet, les médias continuent de relayer en masse les nouvelles négatives et les faits-divers sordides.

La conséquence : plus que nous ouvrir les yeux sur une réalité, ces infos nous démoralisent et nous coupent toute envie de faire en sorte que les choses aillent mieux. Trop compliqué …

Alors que faire ?

 

#1. Arrêtez de lire les faits divers !

Qu’est-ce qu’un fait divers ? Un acte isolé, souvent fruit de l’action d’un ou d’une malade mentale (parce que c’est plus croustillant et que ça fait plus vendre).

Conséquence de la lecture : vous déprimez, vous vous dites que le monde est pourri et que ça pourrait vous arriver à vous aussi. Oui. Mais vous pourriez aussi tomber sur un billet de 500 euros dans la rue … 🙏 Quelle info vous préférez ?

 

#2. Arrêtez le binge-newsing

Ok on invente des mots mais vous comprenez l’idée non ? 😉 C’est comme le binge-drinking mais avec de l’info.

Attention, nous ne disons pas qu’il ne faut plus se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. Ce que nous disons, c’est qu’il ne faut pas se faire gaver la tête comme on gave le foie d’une oie. Tenez à distance les chaines d’infos en continu et votre fil d’actu Facebook (sauf si vous filtrez ce qui apparait sur votre mur). En résumé : sélectionnez vos news !

Notre reco : Allez une fois dans la journée sur Google Actualités. Regardez un résumé des infos et creusez si vous le souhaitez les sujets qui vous intéressent. Mais pitié : choi-si-ssez.

 

#3. Recherchez le positif

“Pour trouver le positif, il faut bien le chercher !” nous direz-vous. Et cela contredit le point n°2 …

Eh bien non !

Catherine Testa a eu l’idée géniale de créer un agrégateur de contenu positif – loptimisme.comsur lequel vous retrouverez chaque semaine un condensé d’infos exclusivement positives.

 

#4. Regardez la magie opérer

Si vous appliquez ces trois règles alors vous verrez votre monde changer.

Vous verrez qu’à force d’entretenir le positif et de diminuer le négatif, vous commencerez à vous sentir plus léger(e), plus motivé(e) mais aussi plus téméraire. Et c’est important quand on arrêter de fumer 😉

 

Qu’est-ce que ça veut dire être positif quand on arrête de fumer ?

L’arrêt du tabac peut être dur, c’est certain. C’est comme un changement de logiciel : certes il y a une phase nécessaire d’adaptation mais l’après sera mieux.

C’est ça qu’il faut garder en tête, toujours, quand on arrête de fumer :

Qu’y-a-t-il au bout du chemin ? Une libération, une renaissance, une victoire ☀️🌱

Pendant tout l’arrêt du tabac et surtout au début, il faudra donc vous focaliser sur tout ce que vous allez gagner et célébrer chaque petite victoire.

Voilà la liste non exhaustive de tout ce qu’il y a de positif à arrêter de fumer (n’hésitez pas à la compléter !)

En arrêtant de fumer, vous allez :

  • vous sentir de mieux en mieux physiquement chaque jour
  • pouvoir vous remettre au sport et sculpter votre corps
  • être fier(e) de vous
  • gagner en confiance
  • avoir envie de vous lancer dans de nouveaux projets auxquels vous n’osiez même pas penser avant (vous venez d’arrêter de fumer oh !)
  • avoir plus d’argent
  • être libre !

 

Vous recherchez de l’inspiration ?

Alors consultez notre page Coup de Boost sur Pinterest.

Consultez régulièrement le site de l’Optimisme et achetez le livre de Catherine : Osez l’optimisme paru aux Editions Michel Lafon. Il regorge de phrases motivantes !

 


Le Déclic Anti Clope est indépendant. Personne ne nous a demandé d’écrire cet article 😉