A la fin des années 90, 46 États américains ont décidé d’attaquer l’industrie du tabac dans son ensemble pour lui demander de prendre en charge les frais de santé engendrés par le traitement des maladies causées par la cigarette. Chose incroyable et historique, ils gagnent ce procès en 1998, donnant lieu à ce que l’on a appelé le “Master Settlement Agreement”.

 

Le Master Settlement Agreement, un accord qui va changer la donne

Cet accord consiste en 2 points : une amende de 250 milliards de dollars à payer sur 25 ans (un sacré pactole pour ces 46 États) et l’obligation de rendre publiques toutes leurs archives¹ : les tobacco documents.

Cette deuxième décision de justice a marqué le début d’une nouvelle ère où l’on a découvert le vrai visage de Big Tobacco : oui ils savent depuis très très très longtemps que la cigarette tue, ils se sont mis d’accord entre eux pour le nier et continuer à vendre, ils traficotent les cigarettes pour les rendre toujours plus addictives, etc etc. Enfin, que des choses que vous devez commencer à connaître si vous lisez nos posts Pigeons 🙂

 

Mais revenons à cette amende …

C’est beau hein ? Belle victoire : 250 milliards de dollars … Y a de quoi réparer !

Mais dîtes, vous croyez vraiment que Philip Morris, RJ Reynolds, Brown & Williamson et Lorillard (l’équivalent de Philip Morris, British American Tobacco, Imperial Tobacco, Japan Tobacco International chez nous) ont accepté de payer chacun 2,5 milliards de dollars par an pendant 25 ans sans broncher ? C’est beaucoup d’argent quand même !

Et pour info, Philip Morris, le leader mondial, n’a fait un chiffre d’affaires en 2015 “que” de 74 milliards de dollars ! Oh on se moque mais ce n’est pas le chiffre d’affaires qui est important vous savez, c’est le résultat. C’est ça l’argent dispo. Et en ce qui concerne PMI, le résultat 2015 est riquiqui : 7 milliards de dollars …. Attendez …. 74 milliards / 7 milliards ? Hum ?? Bon on nous dit dans l’oreillette que si on allait regarder un peu vers les paradis fiscaux, on pourrait sans doute gonfler un peu ce résultat … Mais on ne voudrait accuser personne. Sachez tout de même qu’en France, on estime que chaque année 150 millions d’euros ne vont pas dans les caisses de l’État car planqués par les 4 industriels dans les paradis fiscaux².

 

Une clause secrète qui les protège

Enfin ! Tout ça pour vous dire que, finauds, les Big 4 ont essayé de faire pleurer dans les chaumières. Mettons que leurs ventes baissent, cette amende pourrait les faire couler !!  (ndlr : mais n’est ce pas ce que l’on veut ?! non … ça doit être trop simple … on est trop naïfs au Déclic Anti Clope !).

Bref les industriels ont discrètement fait rajouter une clause stipulant que si leurs ventes passaient sous un certain seuil alors ils seraient exemptés de payer leur amende

Mais le hic c’est que maintenant, les États comptent sur cet argent pour payer leurs frais de santé. Quel dilemme ! Que faire ?! Et bien tout simplement : protéger le business des 4 industriels pour garantir les rentrées d’argent …

Schizophrénie quand tu nous tiens : le Master Settlement Agreement devait condamner les industriels et finalement il les protège …

 


1 – Si vous avez un peu de temps à tuer ou que vous avez l’âme d’une petite fourmi chercheuse, tout est là : http://legacy.library.ucsf.edu  🙂

2 – “Comment la mafia du tabac nous manipule” – Marc Lomazzi. Editions Flammarion.