Je suis ravie de témoigner et de pouvoir donner envie ne serait-ce qu’à une seule personne d’arrêter de fumer …  Aujourd’hui cela fait 5 mois que j’ai arrêté ! C’est une victoire qui chaque jour prend plus de valeur.

 

Réalisons que nous sommes aliénés

Arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Il faut se préparer mentalement au moins 6 mois à l’avance. Travailler sur l’idée que la dépendance (à quoi que ce soit) est une entrave à notre liberté d’humain … Notre condition humaine est déjà lourde à porter. Pourquoi l’alourdir avec des condamnations telles que se rendre comme une camée au bureau de tabac tous les jours, à la même heure pratiquement, comme une perdue qui attend son shoot ? Et ce n’est qu’un exemple !

J’ai tellement ragé d’être une fumeuse, tellement flippé devant mes cendriers remplis de mégots … Mais j’ai tellement aimé fumer …

Un beau matin, après des mois de résolutions dans la tête, j’ai décidé de ne plus me rendre au tabac du coin de ma rue ou de ne plus mendier une clope quand je me retrouvais avec mon paquet vide trop tôt.

 

Quelle fierté de vivre sans cigarette

Même si j’ai réussi à me passer de cette fichue clope, j’avoue en avoir bavé. Un mois d’insomnie, de sueur pendant mon sommeil, les mâchoires serrées. Oui.

Mais quelle fierté de vivre sans cigarette, de vivre mieux ! Quelle fierté de voir mes cheveux, ma peau, mes dents, ma voix en meilleur état ! Et surtout, quelle joie dans mon coeur de me dire que je venais sans doute d’allonger mon espérance de vie en bonne santé. J’allais pouvoir voir mes enfants mûrir et mes petits-enfants grandir ! Et ça, ça vaut bien 7 minutes de manque violent dans la journée contre 7€ qui me tue !

Alors courage, pensez à tout cela et quand vous vous sentirez prêts, foncez sur la poubelle pour y jeter votre paquet, plein ou vide mais pour toujours !

 


Vous aussi racontez-nous votre histoire ! Rendez-vous ici et dîtes-nous tout 🙂 Nous vous publierons dans « Témoignages »