Pour moi la cigarette c’était beaucoup de choses mais c’était surtout un énorme plaisir. Ah les soirées entre amis avec mes petites cigarettes !! Et encore aujourd’hui, j’ai parfois cette petite voix qui me dit : “allez, juste UNE cigarette”. Mais je sais qu’il faut être forte.

 

Petit démon

Ça fait pourtant très longtemps que j’ai arrêté de fumer mais je sais qu’il faut que je sois vigilante, encore. J’ai le souvenir de ces bonnes cigarettes, notamment celles que je fumais en soirée. Ces cigarettes que je fumais parce que j’étais bien, en bonne compagnie.

Aujourd’hui encore, parfois, mon cerveau se rappelle et il me dit : “Tu ne serais pas encore mieux là avec une petite cigarette ?”.

 

Juste une cigarette … de trop

Sauf que je sais que c’est un leurre. Non la cigarette ne me fera pas aller mieux.

Et en plus je sais que si je refume une cigarette, juste UNE cigarette, je finirai par recommencer à fumer. Je sais (et c’est prouvé) que mon addiction à la cigarette est endormie. Et que si j’en rallume une, je retomberai en bas de la montagne. Et ça, c’est hors de question.

Je suis super fière de tout le chemin que j’ai parcouru et je ne veux pas tout recommencer à zéro …

 


Vous aussi racontez-nous votre histoire ! Rendez-vous ici et dîtes-nous tout 🙂 Nous vous publierons dans « Témoignages »