J’ai tout à fait conscience que j’étais droguée. Et comme les alcooliques, j’ai parfois cette petite voix qui me dit : “allez, juste UNE cigarette”.

 

Petit démon

Ça fait pourtant très longtemps que j’ai arrêté de fumer mais il me faut toujours être vigilante. J’ai le souvenir de ces bonnes cigarettes, notamment celles en soirée. Ces cigarettes que l’on fume lorsque l’on est bien, en bonne compagnie.

 

Juste une cigarette … de trop

Mais j’ai une certitude : si je refume une cigarette, juste UNE cigarette, je finirai par recommencer à fumer.

Alors quand j’ai une envie soudaine, je me dis que le plus dur serait de devoir tout recommencer à zéro … et ça, c’est hors de question !


Vous aussi racontez-nous votre histoire ! Rendez-vous ici et dîtes-nous tout 🙂 Nous vous publierons dans « Témoignages »