Et oui nous avons une bien triste nouvelle amis fumeurs. Depuis des années, vous pensez être au top de vos performances … La bête de sexe de ses dames ! Le King Kong du quartier ! Eh non. Désolés ! Vous vous plantez…

En vérité vous êtes middle, pas mal hein attention, pas mal … mais “peut mieux faire” quoi. C’est ça oui “peut mieux faire”. On s’excuse pour cette petite claque mise à votre amour-propre, c’est un peu violent comme annonce.

Mais vous nous connaissez, vous savez que nous sommes bienveillants et que derrière nos annonces se cachent toujours, toujours, une bonne nouvelle ! D’ailleurs c’est généralement toujours la même bonne nouvelle … Vous devinez ?

Arrêtez de fumer et ça va s’arranger.
C’est aussi simple que ça 🙂

 

En effet, la cigarette a des effets très concrets sur vos performances sexuelles :

 

1. Elle réduit la taille de votre pénis en érection, à partir de la 1e cigarette fumée.

Et c’est le monoxyde de carbone qui en est la cause en réduisant la taille de vos artères. Cela a évidemment une conséquence directe sur l’afflux sanguin qui, on le sait depuis nos cours de biologie avec Madame Caron en 3e, est crucial pour avoir une érection vaillante. Mais pas que : le sang transporte aussi de l’oxygène.
Donc si on résume : qui dit moins de sang, dit moins d’oxygène, dit … détérioration de l’élasticité de votre peau. Relâchement cutané quoi. Et oui, ça n’arrive pas qu’aux femmes ! Sauf que nous, quand on a le cou qui pend, ça n’a pas d’effet sur vos orgasmes. Enfin si … peut-être 🙂

Alors vous allez nous dire que la taille du pénis ne fait pas tout. Non elle ne fait pas tout c’est vrai. Mais elle fait beaucoup quand même !

 

2. Elle diminue vos performances.

Tout simplement parce qu’une partie de jambes en l’air s’apparente à un marathon que vous n’êtes pas capable de réaliser. Alors oui, le sexe ne doit pas forcément être acrobatique mais tout de même …

 

3. Elle affecte votre libido et vous fait rater des occasions.

Votre odorat est affecté par la cigarette, c’est une info que l’on connait. Mais ce à quoi on pense peu, c’est que notre nez est un acteur principal de notre motivation sexuelle. En effet, c’est lui qui nous fait capter les phéromones de notre partenaire. Alors imaginez un peu le temps que vous allez économiser ? Finies les recherches interminables sur Tinder ! Il vous suffira de sortir dans un bar et de trouver vos matchs au flair 🙂

 

Alors ? Et si la vraie décision pour la rentrée ce n’était pas d’arrêter de fumer mais de devenir enfin cette bête de sexe qui sommeille en vous ?! You can do it !

joy bounce


Source : Reuters, American Society for Reproductive Medicine, Men’s Health