Antoine de Saint-Exupéry disait : “il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des relations humaines”. Aujourd’hui nous allons vous parler d’une incroyable méthode pour destresser. Et en réalité, c’est plus qu’une méthode : c’est un véritable état d’esprit. Explications.

 

Être sympa pour être moins stressé(e)

Selon une étude publiée par des scientifiques de l’université de Yale dans la revue Clinical Psychological Science en décembre 2015 : “aider les autres, c’est aussi s’aider”.

L’étude démontre en effet que les personnes serviables, souriantes – bref : bon esprit – sont moins stressées que les autres de façon générale mais également moins réactives aux sources de stress.

Concrètement ce que les chercheurs ont noté, c’est que plus on aide les personnes autour de nous (connues ou inconnues), plus on a d’émotions positives et plus notre santé mentale est bonne. 

Donc en résumé, au lieu de jouer aux asociaux (comme on peut facilement être tenté de le faire si on vit dans une grande ville), il faudrait se tourner vers les autres pour être plus zen et donc plus heureux.

Alors allons-y, lançons-nous : devenons sympas 😃

  • Dites merci et s’il vous plait (c’est la base !)
  • Souriez
  • Dites bonjour : à votre voisin de palier, au chauffeur de bus, à la personne de l’accueil dans le hall de votre bureau, …
  • Tenez la porte à la personne derrière vous
  • Concluez vos conversations par une parole sympathique : comme souhaiter une bonne journée
  • Aidez les personnes qui ont l’air perdues ! +10 points de zénitude garantis 😆

 

Et pendant l’arrêt du tabac ?

 

1e conseil : n’attendez pas l’arrêt du tabac

Et mettez-vous à cet état d’esprit positif le plus tôt possible !
De cette façon, vous arrêterez de fumer en ayant un niveau général de stress plus bas.

 

2e conseil : pendant le sevrage, ne vous isolez pas

Lorsque vous aurez arrêté de fumer, continuez de faire des pauses.
Certes, elles ne seront plus “cigarette”, mais rester collé(e) à votre ordinateur augmentera votre niveau de stress et donc vos envies de fumer.
Alors une fois toutes les 2h, déconnectez-vous du digital et reconnectez-vous à l’humain !

 

3e et dernier conseil : allez à contre-courant de votre stress

Quand vous aurez arrêté de fumer, vous aurez peut-être des furieuses envie de fumer et/ou des pics de stress.

Dans ces cas là, ne vous laissez pas couler :

  1. Arrêtez-vous, respirez, recentrez-vous.
  2. Allez voir quelqu’un et soyez sympa. N’attendez rien de la personne mais voyez comment vous pouvez lui apporter quelque chose.

À force d’agir de la sorte, cette attitude deviendra naturelle et les envies de fumer disparaitront sans même que vous ne l’ayez remarqué !

 

Alors elle n’est pas sympathique cette méthode pour destresser ?? Ne nous remerciez pas, c’est à nous que ça fait plaisir 😜

via GIPHY

 


Source : https://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-12/afps-hod121115.php