Michael Bloomberg (ancien maire de New-York) et Bill Gates ont créé en 2015 un fond pour aider les pays en voie de développement à lutter contre le tabac. C’est l’Anti Tobacco Trade Litigation Fund. En voilà une belle façon messieurs milliardaires d’utiliser votre argent !

 

Pourquoi ce fond ?

Concrètement, quand ces pays essaient d’instaurer des lois anti-tabac, l’industrie du tabac attaque pour entrave aux contrats commerciaux et réclame des sommes astronomiques que les pays ne peuvent évidemment pas payer.

Comme Philip Morris qui a demandé 25 millions d’euros à l’Uruguay en 2006 …

Conséquence : les pays annulent leurs actions et l’industrie du tabac continue de tuer.

Grâce à Super Michael et Super Bill, peut-être que les enfants de 3 ans vont pouvoir arrêter de fumer en Indonésie ?!

 

Une éclaircie ?

(mise à jour juillet 2016)

Les Uruguayens vont enfin pouvoir respirer de l’air non-nicotiné dans les espaces publics ! Eh oui, ils ont gagné leur procès contre Philip Morris.

Merci Michael, merci Bill ? Très probablement !

L’information à retenir là dedans, si on en doutait encore, c’est que tout est affaire d’argent … Et si nous arrivons à mettre de notre côté ceux qui en ont, alors nous arriverons à faire mettre la clé sous la porte à l’industrie du tabac* !

 

* Référence à la phrase prononcée par Margaret Chan, directrice de l’OMS, lors d’une conférence à Abou Dhabi en 2015. Pour plus d’infos, relire notre article.